Entreprendre en CAE

03/04/2017

La Coopérative d'activité et d'emploi (CAE) est une formule méconnue pour entreprendre.
Lorsque l'on décide de créer sa propre entreprise, l'une des premières étapes est la recherche du statut approprié. Pas toujours facile de s'y retrouver dans les différentes propositions : micro-entreprise, EIRL, SASU, etc.

La CAE est une solution originale qui permet au porteur de projet d'être accompagné pour lancer son activité. La CAE est le cadre juridique, économique et social qui permet à l'entrepreneur de se consacrer entièrement à son activité. Elle lui apporte un statut d'entrepreneur salarié. Il bénéficie d'un accompagnement technique (comptabilité, gestion) pendant la phase de test.

La coopérative permet aux entrepreneurs de participer à des ateliers collectifs et d'échanger sur des bonnes pratiques. C'est une bonne façon de rompre l'isolement de l'entrepreneur individuel.

La formation et le conseil sont également au coeur du dispositif. La CAE fournit un accompagnement sur-mesure aux entrepreneurs pour définir leurs objectifs à atteindre et pour les démarches à accomplir. Ils bénéficient d'ateliers de formation et profitent de l'expérience des autres entrepreneurs.

En échange, l'entrepreneur salarié verse une participation (un % de son CA) pour le soutien administratif et comptable de la CAE.

Si vous souhaitez en savoir plus : visitez le site de l'AFE ou le site de Coopérer pour Entreprendre.